15 Juin 2016: Concert Kensico + Daran au Castell Embruixat

15 Juin 2016: Concert Kensico + Daran au Castell Embruixat

Le Castell réouvre ses portes!  Pour fêter ça, nous organisons une Grande soirée de réouverture avec 2 artistes :Kensico + Daran.
Ouveture des portes à 21h, entrée libre et buffet offert !

Kensico

13443088_527829177408302_2835445535474623926_oD‘une enfance rêveuse en banlieue parisienne à regarder l’incessant ballet des avions aux alentours d’Orly, à une perpétuelle vie de nomade sillonnant les routes nord-américaines en bus… De son grand amour du désert, aux errances à jamais gravées dans sa chair à travers les territoires Lakota… De la côte rugueuse de l’Atlantique d’où viennent les siens, à la jungle de la Sierra Madre mexicaine… C‘est à Montréal que Kensico a finalement posé ses valises pour y ouvrir les pages de son carnet de voyage.

Une démo de neuf chansons tombe entre les oreilles de Mathias Schneeberger alias «Schneebi» (Mark Lanegan,The Gutter Twins, Twilight Singers, Foo Fighters, Joseph Arthur) alors de passage à Montréal. C‘est le point de départ d’une très belle collaboration. Schneebi, travaillant régulièrement avec Mark Lanegan, Greg Dulli et consors au Rancho de la Luna, mythique studio de Joshua Tree, part avec l’enregistrement dans le désert et le fait écouter à la bande sur place. Coup de coeur. Chris Goss (Mark Lanegan, UNKLE, Queens Of The Stone Age, Foo Fighters, Desert Sessions, Kyuss, Soulwax, Melissa Auf Der Maur) décide de s’impliquer également dans le projet.

Gaëlle, Chris and Schneebi prennent donc leurs quartiers au Rancho de la Luna pour écrire et enregistrer davantage de matériel, rejoints ensuite par Daran et le drummer Cully Symington (The Afghan Whigs, The Gutter Twins, The Twilight Singers, Okkervil River, Conor Oberst) … L’expérience est plus qu’heureuse. Plus tard, alors que Schneebi est en train de mixer l’album, Alain Johannes (Mark Lanegan, Queens Of The Stone Age, Foo Fighters, Desert Sessions, PJ Harvey, Arctic Monkeys, Brody Dalle) tombe sous le charme et décide de s’investir lui aussi en ajoutant sa patte sur quelques morceaux du premier album de Kensico : White Sage.

Site: http://kensicomusic.com/
Facebook: https://www.facebook.com/kensicomusik/

 

Daran

daranUne guitare, une voix, un harmonica

« Le monde perdu » est incontestablement l’album le plus accompli et le plus personnel de la carrière de Daran. Celui qu’il voulait faire depuis 15 ans. « Les maisons de disques ont toujours été frileuses avec un projet comme celui là, mais comme aujourd’hui je n’ai plus vraiment à rendre de comptes sur mes choix artistiques, je l’ai fait. Un album tout seul, entièrement acoustique, guitare, voix et harmonica ». Un album dans la plus pure tradition du folk Nord-Américain, sur des textes de MIOSSEC, Pierre-Yves LEBERT et MORAN.

Ce continent qui l’a adopté, lui qui habite au Québec depuis maintenant plusieurs années, regorge de ces chanteurs musiciens nourris de blues ou de folk, témoins de leur temps qui ont écrit, et écrivent encore sur la vie. Les bluesmen du Delta ou de Chicago chantaient les joies et les souffrances, le travail, la famille et l’amour. Les folksingers leur ont emprunté leur expression, leur démarche, des Montagnes des Appalaches en passant par la Louisiane, du Texas à la Californie.

Ce disque est celui d’un enfant de cette génération, de celle des bluesman comme BIG BILL BRONZY, MUDDY WATERS, ROBERT JOHNSON et autre ELISABETH COTTEN, celle des folk singer comme PETE SEEGER, WOODIE GUTHRIE, de la CARTER FAMILY, berceau d’un certain JOHNNY CASH, sans oublier bien sûr les mythiques BOB DYLAN et BRUCE SPRINGSTEEN.

Le premier extrait, « Gens du voyage », est une chanson émouvante, d’une sensibilité touchante, qui parle du déplacement des populations et des conséquences sur leurs vies quotidiennes.

Toujours à contre courant, Daran livre avec « Le monde perdu » un album où tout est ramené à l’essentiel absolu. Les grandes chansons n’ont pas besoin d’artifice, elles vivent par une voix, une guitare et accessoirement ici, un harmonica. Et de grandes chansons, ce disque en est rempli.

Album introspectif ponctué d’ombre et de lumière, « Le Monde Perdu » offre un voyage sur des thèmes qui sont chers à Daran : L’immigration (« L’exil »), les populations déplacées (« Gens du voyage »), les drames sociaux (« Le bal des poulets »), le tout dans une forme dépouillée qui place l’émotion et la sensibilité au tout premier plan.

Enregistré et réalisé à Montréal par Daran, québécois d’adoption et artiste inclassable, « Le monde perdu » prouve hors de tout doute qu’il est un des grands auteurs-compositeurs de sa génération.

Daran est un grand témoin de son temps, et cet album n’est pas un retour aux sources du songwriting, il en est la continuité.

Site: http://www.daran.ca/
Facebook: https://www.facebook.com/daran.officiel/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *